top of page

Témoignage équipe

Agathe Landry, experte comptable à rebours des clichés

Enthousiasme et créativité, caractéristiques d'Agathe Landry, ne sont pas incompatibles avec la rigueur de l'expert-comptable.

Quand on fait remarquer à Agathe Landry que son domaine d’expertise, la comptabilité, évoque plutôt “un homme binoclard et voûté sur des papiers aussi nombreux qu’ennuyeux et poussiéreux”, cette femme de 49 ans au regard rieur et à la voix grave concède porter des lunettes et avoir un bureau “souvent en désordre”, mais réfute catégoriquement le terme d’ennuyeux.

Pictogramme du nom de l'auteur

Agathe Landry

Expert-comptable, expert-judiciaire et associée fondatrice d'O3 Partners

“Expert-comptable est bien au contraire un métier passionnant et créatif”, dit-elle. “Du moins tel que je l’ai appris et que je le conçois, c’est-à-dire comme un formidable outil de pilotage pour les entreprises. Nous ne sommes pas devins, nous sommes experts-comptables, mais une bonne lecture des éléments passés permet d’établir la meilleure stratégie pour atteindre les objectifs futurs.”

Une vision qui s’étend selon elle à l’ensemble des services déployés par O3 Partners, qu’elle a rejoint avec enthousiasme dès sa création en septembre 2020 : “La plupart des chefs d’entreprise ont peur de se tourner vers l’expert-comptable comme la plupart des gens ont peur d’aller chez le dentiste. Mais le dentiste ça ne fait mal que lorsqu’on y va trop tard. Il faut aller le consulter en mode préventif.”


Le service le plus complémentaire et efficace possible 


Le premier dossier d’Agathe Landry au sein d’ 03 Partners a été le traitement du volet français du démembrement du groupe Hamon, leader mondial dans le domaine de l'ingénierie et de la maîtrise d'œuvre de systèmes industriels thermiques et de dépollution des fumées industrielles. “Un gros dossier, donc,” pour lequel elle a travaillé “en relation étroite avec les équipes comptables sur le terrain”, offrant ainsi un autre point de vue au PDG, Fabrice Orban, et à ses propres associés. 


Mais sa rencontre avec l’initiatrice d’O3 Partners, Isabelle Didier, qui remonte à 2015, s’est faite dans le cadre d’un dossier bien plus modeste, celui d'une PME de professionnels libéraux qu’elle conseillait, et pour lequel elle a ressenti le besoin d’avoir le regard d’un conseil spécialisé dans le traitement des difficultés quand l’entreprise a été confrontée à une rupture brutale de relations commerciales de longue durée.


“J’ai tout de suite été séduite par sa manière de travailler, parce qu’il y a un côté anxiogène lorsque l’entreprise est soumise à des pressions multiples, des injonctions contradictoires : déposer ? mettre un terme à une aventure professionnelle de 20 ans ? perdre ses collaborateurs ? et comment rebondir ? comment garder la confiance de ses futurs clients ? comment ne pas nuire aux projets  en cours ?” Autant de questions auxquelles l’expert-comptable qu’elle est ne savait pas répondre pour orienter ses clients. “Clients à qui il faut sans cesse remonter le moral, et Isabelle le fait de la manière la plus humaine et pédagogique qui soit.”


Ensuite, il y a eu d’autres dossiers en commun, et des discussions enflammées. “Et comme je suis d’un naturel plutôt ouvert, les choses se sont faites assez facilement. Nous avons continué d’échanger nos idées sur nos métiers et nos manières de voir, et nous avons mis le confinement à contribution pour mettre en place les synergies. Dès le début, nous voulions offrir le service le plus complémentaire et efficace possible aux entreprises en difficulté en réunissant experts-comptables, administrateurs judiciaires et avocats. Des services complets clefs en main offerts aux entreprises mais également à leurs conseils habituels, eux-mêmes experts-comptables ou avocats, aussi démunis que je l'ai été dans le passé face aux difficultés des clients.”


Fine stratège


Elle-même issue d’une famille composée en grande partie de chefs d'entreprise, Agathe Landry a très tôt été attirée par cet univers. “Pas assez motivée  pour intégrer une grande école de commerce parisienne”, mais déjà fine stratège, elle s’oriente vers l'École supérieure libre des sciences commerciales appliquée (ESCLA), qui propose plusieurs équivalences pour le diplôme d'expert-comptable. 


En 1998, elle intègre le cabinet d’audit KPMG France, où elle apprend “les ficelles du métier, le côté humain des choses”. Puis, en 2005, elle “passe de l’autre côté du miroir” en intégrant ESL & Network, un cabinet d’intelligence économique “à l’ambiance très familiale, avec un président remarquable, qui m’a appris l’autre volet du métier”. Et enfin, en 2010, elle crée son propre cabinet. Son premier client est une société de management de transition spécialisée dans le secteur bancaire. 


“Quand on a des enfants, et j’en ai trois, c’est compliqué de ne pas être maître de son temps”, explique-t-elle. “Là par exemple, mon benjamin, qui a dix ans, est malade. Eh bien j’ai travaillé hier soir pour pouvoir passer la matinée avec lui. Cela n’aurait sans doute pas été possible si j’étais salariée. En revanche, il y a un inconvénient à l'indépendance, c'est la solitude.”


D’où le caractère idéal de l’association au sein de 03 Partners : “Au-delà du côté pratique et fluide pour les clients, c’est formidable cette solidarité, cet échange de jus de cerveau, cette émulation permanente.” Sans les encouragements de ses “partners”, Agathe Landry en est persuadée, elle n’aurait pas eu l’énergie de mobiliser du temps pour passer le diplôme d’expertise judiciaire après une reprise d’étude à l’université de Paris-Dauphine en master de finance. 


Elle a prêté serment début janvier 2023 devant la cour d'appel de Versailles, et elle en est très fière. 

TAGS DU TEMOIGNAGE

PROVENANCE

PROBLEMATIQUE

SECTEUR

INTERVENTION

TYPOLOGIE

LOCALISATION

AUTRE TÉMOIGNAGE

bottom of page